World news – SocGen fait mieux que prévu au quatrième trimestre malgré une baisse des échanges

0
8

PARIS, 6 octobre / PRNewswire / – Société Générale a publié mercredi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, les provisions liées à la crise des coronavirus pesant moins sur les bénéfices que prévu, entraînant une baisse de l’activité au début de la séance à la bourse de Paris, l’action SocGen a augmenté de 3,57% à 18,03 euros. Il s’agit de la plus forte augmentation de l’indice CAC 40, puis a augmenté de 0,22%.

La troisième banque cotée en bourse de France a réalisé une part de bénéfice net de 470 millions d’euros sur la période d’octobre à décembre 2020, soit une baisse de 28,1% par rapport à la période correspondante de 2019. Le résultat net (PNB) trimestriel recule de 6,0% trimestriel à 5,838 milliards d’euros.

Le coût net du risque s’établit à 689 millions d’euros au quatrième trimestre, contre 518 millions d’euros en juillet et septembre et 371 millions d’euros en octobre et Décembre 2019. Le consensus refinitif IBES a abouti à 993 millions d’euros.

Le détail des résultats du quatrième trimestre montre également une baisse des revenus des activités de marché pour lesquelles le groupe tente de réduire le profil de risque: les revenus de l’action les transactions ont reculé de 7% sur un an et les titres à revenu fixe, prêts et devises (FIC) de 16%.

Cette baisse contraste avec la performance des principales banques de Wall Street aux États-Unis ces dernières années Des semaines soutenues par la volatilité des les marchés financiers vers la fin de l’année, ainsi que celui de BNP Paribas, dont les ventes ont progressé de 22%. sur les titres à revenu fixe, devises et matières premières (FICC) a reculé de 4,5%.

La sous-performance de SocGen sur les obligations est due au fait que le groupe a commencé à restructurer ses opérations de marché pour améliorer sa rentabilité.

premier semestre 2020 du fait de l’évolution des marchés, qui a particulièrement touché les produits structurés, mais qui s’est redressé au troisième trimestre.

Le groupe, qui a présenté sa nouvelle stratégie en banque de financement et d’investissement en mai, s’est déjà retiré de certains segments de ce marché comme le trading de matières premières et a annoncé l’année dernière qu’elle cesserait de vendre certains produits structurés particulièrement exposés en raison des fluctuations de marché pendant la crise.

Dans le secteur de la clientèle privée, elle a annoncé en décembre son intention de lancer Netze Société Générale et Crédit du Nord fusionnent, entraînant la fermeture de 600 agences sur près de 2100 2025.

Au total, la Société Générale a enregistré une perte nette de 258 millions d’euros en 2020, mais un bénéfice sans éléments exceptionnels de 1,435 milliard d’euros. Le PNB annuel a baissé de 10,4% à 22,1 milliards d’euros et les coûts de 5,7% à 16,7 milliards d’euros.

Les coûts du risque ont atteint 3,306 milliards d’euros pour l’ensemble de l’année. H. 2,6 fois les coûts en 2019, ce qui correspond à 64 points de base des encours de crédit.

Pour 2021, Société Générale prévoit une légère croissance de ses ventes et une réduction des coûts de risque et confirme son objectif d’un taux de distribution de 50% de la part sous-jacente du groupe de résultat net.

Le groupe proposera à l’assemblée générale annuelle du printemps le versement d’un dividende de 0,55 EUR par action en numéraire puis planifiera un plan de rachat d’actions pour la fin de l’année d’un montant égal au montant du dividende proposé, soit environ 470 millions d’euros.

Ces montants sont une « bonne surprise », note Jefferies, qui s’est félicité de résultats « solides » grâce à la croissance des revenus, la maîtrise des coûts et des provisions

Société Générale avait un ratio de solvabilité de 13,4% (Common Equity Tier 1) à fin décembre, soit près de 440 points de base au-dessus de celui de la Banque centrale européenne (BCE ) exigence spécifiée. Le groupe vise à maintenir un ratio CET1 supérieur de 200 points au niveau réglementaire. (Marc Angrand et Matthieu Protard, édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot)

BNP Paribas rétablit son dividende, dans l’espoir de saisir le Dow Jones

La crise de la quatrième Société Générale suspendue au premier trimestre s’attend à un retour à la croissance en 2021 Dow Jones

ABN AMRO BANK N.V.: ABN Amro moyennement optimiste pour 2021, T4 meilleur que prévu

SOCIETE GENERALE: Société Générale, freinée par la crise du quatrième trimestre, ambitionne de renouer avec la croissance en 2021

DEVERNOIS: Devernois accueilli avec sa filiale commerciale

MEDIANTECHNOLOGIES: Median Technologies signe un accord de collaboration de recherche avec l’Université de Californie à San Diego

INNATE PHARMA: Innate Pharma annonce « un signal positif préliminaire » chez les patients atteints de mycosis fongoïde qui ont été testés avec son candidat médicament lacutamab

TESSI: Tessi a bénéficié de l’intégration d’ADM Value au quatrième trimestre

RÉSERVOIR D’HYDROGÈNE: Notre nouvel objectif de prix pour HRS après les premières offres

ABN AMRO BANK N.V.:
ABN Amro moyennement optimiste pour 2021, T4 meilleur que prévu

VALEO:
Valeo recevra un financement de 600 millions d’euros de la BEI

Ref: https://investir.lesechos.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]