World news – Suppression de l’ENA: vers le renoncement à Emmanuel Macron?

0
2

En avril 2019, après de longues semaines de crise des gilets jaunes, le chef de l’Etat lui a assuré: Il abolirait l’École nationale d’administration (ENA). À cette époque, il ne s’agissait pas de «se donner le plaisir de supprimer cette usine d’élite», mais de «construire quelque chose qui fonctionne mieux». Mais presque deux ans plus tard, selon BFM TV, cette suppression n’est plus à l’ordre du jour.

Surtout, Emmanuel Macron veut réformer l’accès à l’ENA afin de créer plus de diversité dans ses rangs. Le chef de l’Etat se rend ce jeudi à l’Institut régional d’administration (IRA) de Nantes et devrait annoncer une nouvelle procédure d’entrée qui s’appliquera à partir de cette année.

Selon la chaîne d’information, des places seront réservées au sein du ENA en particulier pour les candidats issus de milieux modestes, mais aussi dans d’autres écoles du haut service public, comme l’Institut national des fonctionnaires territoriaux (Inet) ou l’École des hautes études en santé publique.

Dans la même perspective, le directeur de l’Etat devrait annoncer la création d’un millier de nouvelles places dans les classes préparatoires pour les boursiers appelées «classes de préparation aux talents». Ces étudiants devraient également bénéficier d’un financement de 4 000 €, contre 2 000 € actuellement.

« Si nous ne voulons pas tomber dans le piège de la discrimination positive, les élèves qui quittent l’école ne doivent pas et ne doivent pas être tagués être considérés un étudiant d’une telle bourse toute sa vie », prévient-on du côté de la majorité. «Bien sûr, nous n’éliminerons pas l’ENA, mais à terme cela n’aura rien à voir avec l’ENA, soulignent d’autres personnalités de LREM citées par BFM TV. Il y a dix ans, nous aurions crié contre la discrimination positive. «  »

D’autres membres de la majorité, plus à gauche, auraient préféré une abolition formelle de l’ENA: « La vraie réforme de la fonction publique passe par l’abolition de ces écoles qui forment des formes. Le vrai courage serait de changer cela. «  »

L’abolition de l’ENA est sans aucun doute le meilleur choix pour une France devenue la moquerie du monde entier.

Terra Nova, le tank de gauche, avait recommandé aux Pays-Bas d’investir dans le vote des immigrants et avait constaté que les travailleurs votaient de moins en moins pour la LMP et les retraités pour la droite classique. Le taux de natalité étant plus élevé dans les «nouveaux» groupes de population, la base électorale ne peut s’étendre qu’en faveur des socialistes. Macron, quoi qu’il dise en tant que l’un d’eux, applique les mêmes recettes. Il reconnaîtra ainsi la colonisation française au Maghreb comme un crime contre l’humanité et offrira un centre de signalement pour les contrôles faciès. Pas étonnant qu’il réclame aujourd’hui une plus grande diversité ethnique. En revanche, je suis tout à fait d’accord avec un soutien plus large aux boursiers, une réelle opportunité pour notre pays car ils ne sont déterminés que par les compétences, quelle que soit leur origine géographique ou sociale.

Macron change d’avis et maintient prudemment l’ENA, tout en multipliant «en même temps» les missions de «conseil» prestigieux (Mckinzey, Accenture, Boston Consulting Group, Citwell, etc.). Des millions d’euros leur sont versés! Ces cabinets de conseil sont en concurrence directe avec des hauts fonctionnaires et des ministres!
Peut-on imaginer demain une ENA, dont il ne reste que le nom et non plus le statut élitiste? Le fameux PPP (Public Private Partnership) l’aurait enterré …
En attendant, cette gestion centralisée et centralisée à deux est un double problème pour le contribuable et les résultats, notamment la gestion PPP de Covid, sont décevants …

Lisez les articles de la rubrique Grandes écoles,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr