Cameroun : un anonyme livre les ‘démons’ de la SCAAP

0
85

Je voudrais me permettre de vous situer ainsi que vos lecteurs de ce qui s’est réellement passé.
Au cours de l’Assemblée élective du 23 septembre 2017 au Djeuga, un conseil consensuel de 32 membres a été élu.
Ce conseil devait à son tour élire son bureau (un président et trois vices presidents).

Les problèmes commencent à ce niveau parce que chacun des deux têtes de listes a constitué son équipe. Le vote se solde par la victoire de monsieur CHIEMAI Samuel CHOP contre monsieur DAOUDA MOUCHANGOU par 16 voix contre 14.
De retour en salle, monsieur DAOUDA MOUCHANGOU va reconnaître sa défaite, embrasser monsieur CHOP et lui souhaiter bon vent.
L’assemblée générale va donc installer l’équipe conduite par monsieur CHIEMAI Samuel CHOP.

L’équipe de monsieur DAOUDA par contre, ne va pas digérer la défaite et va crier au sortir de l’assemblée qu’elle ira au Tribunal pour solliciter l’annulation du vote. Ces partisans de monsieur DAOUDA vont refuser de produire les documents que sollicite le notaire.
Joignant l’acte à la parole, ils porteront effectivement plainte pour solliciter l’annulation de l’assemblée. Évidemment ils perdront le procès et décideront de tout faire pour empêcher le bon fonctionnement de la société.
Cette situation alarmante va attirer l’attention de monsieur le Ministre qui va recevoir les 2 camps le 6 février 2019 pour plaider la paix et la réconciliation. Il va même utiliser l’argument politique pour dire que la SCAAP a la chance d’être l’unique OGC à la tête de laquelle trône un anglophone.
Le 03 avril 2019, les deux camps seront également reçus par le Président de la CCOGC qui va longuement argumenter la position du gouvernement qui souhaite que la paix règne dans la SCAAP.

Le 13 avril 2019, un Conseil de réconciliation est convoqué au cours duquel l’équipe de monsieur CHIEMAI CHOP cède les postes de 1er et 3e vices presidents au camp de monsieur DAOUDA MOUCHANGOU.
C’est ainsi que monsieur OUSMANOU devient le 1er vice président et monsieur NJUAFAK le 3e.

La condition était que l’équipe adverse mette terme à tout différend selon le plan de paix signé par les deux camps.
L’objectif apparent des nouveaux venus n’était pas de faire évoluer la société mais plutôt de démontrer que seule l’équipe de monsieur DAOUDA est apte à diriger. Non seulement ils ne vont pas retirer les différentes plaintes mais vont tout faire pour mettre les bâtons dans les roues de l’autre équipe.
C’est ainsi que le 09 mais 2020, au cours d’un conseil budgétaire le camp OUSMANOU qui avait pris soin de rédiger 2 résolutions, invitera certains membres pour les signer hors séance.

Je peux même émettre une réserve sur le nombre de signataires parce que quelqu’un a même signé par ordre en lieu et place d’un administrateur présent, juste pour faire croire que la majorité des membres avait signé.
Au cours de ce même conseil, le PCA et le DG ont été accusés de malversations financières mais au lieu commettre un audit comme le souhaitait le camp CHIEMAI, les autres sont revenus en salle pour lire les prétendues résolutions.

C’est pour cela que le Ministre a invité les responsables de la SCAAP à organiser un conseil ou une assemblée pour examiner les points querellés.
En préparation à cette Assemblée, la CCOGC a reçu les deux camps, a essayé de les rapprocher à nouveau. Toutes les querelles doivent être oubliées, le Conseil devra choisir le siège de la SCAAP et l’assemblée convoquée au plus vite.

Au cours du Conseil du 22 décembre dernier, certains membres, et vous pouvez maintenant les identifier, ne vont pas permettre la désignation du siège. Mais l’ambiance des membres retrouvés va faire que la plus grande résolution soit la convocation de l’assemblée.

Grande sera notre surprise de voir dans la convocation, que rien n’est mentionné relativement à la préoccupation du MINAC. C’est ce qui nous poussera à solliciter la rectification de l’ordre du jour afin qu’y soit inscrit l’examen des états financiers.

Je fais délibérément abstraction des autres détails.
Je pourrai si vous le désirez, vous apporter d’autres éclaircissements.
Je suis Michel KAMGA, un administrateur

REF:https://www.camerounweb.com/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.