La Banque Camerounaise des PME a enregistré près de 4 milliards de FCFA de pertes en trois ans

1
77

L’information a été révélée par la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR) dans son rapport 2020 sur la situation des entreprises et établissements publics.
La situation de la Banque Camerounaise des Petite et Moyennes Entreprises (BC-PME), établissement de crédit détenu à 100% par l’Etat, n’est guère reluisante. En effet, dans son rapport 2020 sur la situation des entreprises et établissements publics, la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR) révèle que le résultat net de la BC-PME est resté déficitaire de 1,5 milliards FCFA en 2019.

«Soit un manque à gagner de 436 millions de FCFA de plus qu’en 2018. Cette année-là, les pertes étaient évaluées à 1,101 milliard de FCFA contre 1,158 milliard de FCFA en 2017. Cumulé, le manque à gagner de l’établissement de crédit s’établit à 3,8 milliards de FCFA», renseigne le journal EcoMatin dans son édition du 25 janvier 2021.

Selon le journal d’économie et de finances, la CTR justifie ce déséquilibre persistant par «la spécificité de son champ d’activité» ainsi que «l’environnement fortement concurrentiel».

Par ailleurs, le Produit Net Bancaire (PNB) s’élève à 1,3 milliard de FCFA. Un montant, qui, selon la CTR, est insuffisant pour la couverture des charges d’exploitations encore élevées. A titre d’exemple, les charges du personnel (64 employés) représentent 62,96% du chiffre d’affaires, soit 928 millions de FCFA, indiquent nos confrères.

A propos de l’activité de la BC-PME en 2019, «elle s’est caractérisée par une augmentation de 743 nouveaux clients ayant porté l’encours à 4268 clients. Ceux-ci sont répartis en 6 filières dont l’agro-industrie (5%), le BTP (20%), l’énergie (1%), le coton-textile (2%), Forêt et bois (2%), TIC et service (45%). Concernant la répartition typologique, le portefeuille client est constitué à 77% de petites entreprises, 21% de moyennes entreprises et 2% de grandes entreprises; la majorité étant des sociétés ou administrations publiques».

Le rapport publié par la CTR précise également que «le volume de crédits accordés aux PME au cours de la période sous revue s’est établi à 30 milliards de FCFA contre 12,367 milliards de FCFA en 2018. Bien qu’ayant augmenté son volume de crédit, la BC-PME affiche un taux de recouvrement extrêmement faible de 21,33%; ce qui a porté le montant des impayés à 2,3 milliards de FCFA», peut-on lire.

REF: Cameroon Info

QU’EN PENSEZ-VOUS?

1 COMMENT

  1. La fermeture…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]