Alain Fogue porte plainte contre le ministre Galax Etoga et deux officiers de la gendarmerie

0
145

L’homme politique a saisi le 21 janvier 2021, le commissaire du gouvernement près le Tribunal Militaire de Yaoundé.
C’est depuis la prison centrale de Yaoundé-Kondengui, où il est détenu depuis novembre 2020, qu’Alain Fogue Tedom a rédigé sa plainte.

Sont pointés du doigt, Yves Landry Galax Etoga, Secrétaire d’Etat à la Défense en charge de la gendarmerie; le colonel Jean Marie Ebikitie, commandant de la légion de gendarmerie du Centre; le chef d’escadron Jean Alain Ndongo, commandant de la compagnie de gendarmerie n°1 de Yaoundé; le chef d’escadron Dieudonné Bialo, commandant du Service central des recherches judiciaires et le lieutenant Cédric Nganso Nana, en service dans la même unité.

La plainte du trésorier national du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) porte sur: «arrestation et séquestration, tortures, traitements cruels inhumains et dégradants en complicité et coaction».

L’homme politique revient notamment sur les circonstances de son arrestation dans la nuit du 21 septembre 2020 devant la résidence à Yaoundé du leader du MRC, Maurice Kamto.

Alain Fogue raconte aussi les péripéties de sa détention pendant un mois et demi au Groupement territorial de gendarmerie du Mfoundi avant sa mise en détention provisoire à la principale maison d’arrêt de Yaoundé, le 3 novembre.

Le plaignant demande l’ouverture d’une enquête à ce sujet et le renvoi en jugement des personnalités citées.

REF: Cameroon Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.