Apparition d’un ‘fils biologique’ de Paul Biya

0
478

Après Georges Gilbert Baongla qui médite son sort dans une cellule de la prison centrale de Kondengui, c’est au tour d’un certain Nkot A Nzok Honore Etienne de se déclaré « fils biologique » du président de la République Paul Biya.

L’intéressé vient de publier une série de message à la gloire du « Lion de Mvoméka’a » qui célèbre une bougie de plus ce 13 février 2021.

« Joyeux anniversaire à toi mon Papa biologique. Biya’a Bi Mvondo Paul Barthélémy. Ce n’est pas tout le mon qui a la chance d’avoir un père debout et solide à cet âge. Je remercie le dieu des noirs, notre créateur qui t’a béni en ce jour. Qu’il taccorde longévité, santé de fer, sagesse afin que tu puisses mener à bien ta mission.
Familièrement notre…
Nkot A Nzok Honore Etienne » a-t-il déclaré dans son message.

Si physique, on peut remarquer une certaine ressemblance entre les deux hommes, aucune preuve n’indique que cet inconnu est le fils biologique de Paul Biya.

Il faut souligner qu’officiellement les Camerounais ne connaissent que deux fils biologiques du chef de l’Etat. Il s’agit de Franck Emmanuel Biye et de Junior Biya.

Fils_Paul_Biya_Nkot_A_Nzok_Honore_Etienne

Affaire Georges Baongla: Paul Biya bientôt cité à comparaître

Le directeur de publication du journal Le Démenti, écroué à la prison de Kondengui pour des faits présumés de diffamation, cite le Président de la République parmi ses témoins.

Fait inédit au Cameroun! Un détenu souhaite faire comparaître le Président de la République au tribunal. C’est le vœu en tout cas, de Georges Gilbert Baongla.

Le célèbre directeur de publication du journal Le Démenti a été interpellé le 29 mai 2019 et placé en détention provisoire à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui pour des faits présumés de diffamation à l’encontre de certaines personnalités. Parmi elles, le président de l’Assemblée Nationale, Cavaye Yeguié Djibril, les ministres Laurent Esso, Jacques Fame Ndongo, Grégoire Owona etc. et Franck Biya, le fils du Chef de l’Etat.

L’affaire est enrôlée au Tribunal de Première Instance de Yaoundé – centre administratif. A l’ouverture des débats, renseigne l’hebdomadaire Kalara paru le 2 juillet 2019, le mis en cause a sollicité la comparution de Paul Biya parmi les témoins de la défense.

Il réclame également la présence devant la barre du puissant homme d’affaires, Jean Pierre Amougou Belinga, le patron du groupe de presse L’Anecdote à l’origine de ses ennuis judiciaire. C’est en effet lui qui avait déposé la plainte ayant abouti à l’arrestation de Georges Gilbert Baongla.

L’affaire a été renvoyée au 24 juillet prochain, «afin de permettre au mis en cause de convoquer ses témoins pour la suite des débats», souligne Kalara.

Paul Biya sera-t-il présent au tribunal, comme le souhaite M. Baongla qui se présente toujours comme son fils, la probabilité est très infime.

REF: www.camerounweb.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.