Metz. Il aurait agressé des policiers qui voulaient le contrôler pendant le couvre-feu

0
3

Un homme d’une vingtaine d’années a été interpellé mercredi 10 février à Metz (Moselle). Il est notamment soupçonné d’avoir frappé un policier qui voulait le contrôler après l’heure du couvre-feu. Il devrait être jugé ce vendredi pour outrage, rébellion et violences volontaires sur dépositaires de l’autorité publique.

Les policiers de Metz (Moselle) ont arrêté mercredi 10 février un homme de 20 ans. Ce dernier se serait rebellé quand les agents avaient essayé de le contrôler, rapporte Lorraine Actu.

Le suspect se trouvait dans la rue après l’entrée en vigueur du couvre-feu. Il était environ 19 h quand les forces de l’ordre disent l’avoir aperçu. Le jeune homme ne portait pas de masque et n’avait pas pu donner d’explication valable quant à sa présence dans l’espace public, selon la version des fonctionnaires relayées par nos confrères.

Un coup de poing au visage ?

Il aurait pris la fuite et se serait caché dans un immeuble du quartier de la Patrotte pour éviter d’être verbalisé. Les policiers auraient tenté de l’interpeller une première fois. Le jeune homme est soupçonné d’avoir donné un coup de poing au visage d’un agent, précise le média local. Il aurait ensuite essayé de s’en prendre à trois autres fonctionnaires, avant d’être maîtrisé.

Au total, trois agents ont décidé de porter plainte, annonce Lorraine Actu. Le suspect a été mis en examen pour outrage, rébellion et violences volontaires sur dépositaires de l’autorité publique. Il devrait être jugé ce vendredi selon la procédure de comparution immédiate.

REF:https://www.ouest-france.fr/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.