Port de Douala : voici la femme qui souffle à l’oreille du DG Cyrus Ngoh

0
127

La femme d’affaires camerounaise est issue d’une source bien informée comme moteur du système de gestion autonome que les autorités ont mis en place après le départ de Bolloré.
Le 1er janvier 2021, l’Autorité Portuaire Autonome du Port Autonome de Douala a fêté sa première année d’existence. La direction a été mise en place après la fin du contrat de concession du Terminal International de Douala (DIT), la joint-venture entre Bolloré et AP Moller-Maersk. Un an plus tard, la direction montre une richesse scandaleuse.

Une vitalité de management que l’on doit à la femme d’affaires Adélaïde Ngalle-Miano. La femme d’affaires camerounaise est omniprésente sur les quais de Douala depuis vingt ans. «L’assistant à la direction du PAD, dont Cyrus Ngoh était alors directeur à l’époque, a été embauché par la filiale camerounaise de Bolloré Transport & Logistics en 2005, moins d’un an après que le groupe français et son allié APMT ont remporté la concession portuaire », Rapporte Africa Intelligence.

Cyrus Ngoh
La femme d’affaires a travaillé chez Bolloré pendant cinq ans, après quoi elle a été licenciée en 2010. Cyrus Ngoh a repris la direction du PAD en 2014, Adélaïde Ngalle-Miano était revenue à Bolloré deux ans plus tôt. Cette fois en tant que membre du conseil d’administration de la filiale camerounaise. Ici, elle est responsable des relations institutionnelles. « Bolloré, un poste d’enseignante dans lequel elle excellait l’année suivante, a négocié un projet de prolongation de sa licence de quatre ans avec Cyrus Ngoh », précise le journal français.

«Malheureusement pour le groupe français, cet accord de renouvellement n’a jamais été signé et en 2018 Adélaïde Ngalle-Miano a quitté le conseil d’administration de Bolloré Transport & Logistics Cameroun. L’année suivante, le groupe s’est vu interdire de soumissionner pour renouveler sa concession pour le port, une exclusion qu’il conteste actuellement devant la Chambre de commerce internationale (CCI) de Paris », conclut Africa Intelligence.

REF:https://www.camerounweb.com/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.