Révélations: voici comment Ngoh Ngoh a tenté de corrompre les évêques à Bafang

1
1374

Son passage à Bafang a été plus que remarquable. Le ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence Ferdinand Ngoh Ngoh a représenté personnellement le chef de l’État Paul Biya à la messe de clôture du 44ème séminaire annuel des évêques du Cameroun à la cathédrale de Banka dans la région de l’Ouest.

Reçu comme un chef d’Etat avec tous les honneurs dignes de ce nom, Ferdinand Ngoh Ngoh était muni d’un message un peu particulier à l’endroit des Evêques camerounais réunis à l’Ouest pour la circonstance.

Selon l’activiste camerounais exilé en Europe Brice Nitcheu, le ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence avait pour mission de « fermer la bouche » aux évêques. Et pour se faire, précise l’activiste, il « est parti de Yaoundé avec des valises d’argent » et « les prélats ont reçu consigne de passer chacun à son tour rencontrer Ngoh Ngoh dans sa suite afin de décharger sa part de pognon ».

Ci-dessous l’intégralité des révélations de Brice Nitcheu

Le Secrétaire Général de Paul Biya séjourne depuis hier 15 janvier à l’hôtel de la vallée de Bana, qui a été transformé en une forteresse avec des militaires nerveux qui ont pris position autour de l’hôtel.

Ngoh Ngoh est parti de Yaoundé avec des valises d’argent. Sa mission est très simple. Il compte rencontrer personnellement, individuellement chacun des évêques du Cameroun, qui sont réunis en ce moment en conclave dans la ville de Bafang pour leur conférence épiscopale annuelle, et qui logent pour la plupart dans le même hôtel.

Les prélats ont reçu consigne de passer chacun à son tour rencontrer Ngoh Ngoh dans sa suite afin de décharger sa part de pognon. Devenus très bruyants depuis les dernières élections présidentielles et la guerre dans le NOSO qu’ils dénoncent violemment, Biya veut leur fermer la bouche et l’occasion est très belle pour faire d’une pierre plusieurs coups.

Malheureusement pour lui et pour les évêques, Ngoh Ngoh a choisi le mauvais endroit et la mauvaise ville pour corrompre. Les activistes de la ville de Bafang surveillent les évêques à la loupe.

Ne soyez pas surpris d’apprendre qu’on a enlevé la soutane d’un évêque à Bafang pour corruption.

Succession_Biya_Ferdinand_Ngoh_Ngoh_Ouest

Succession_Biya_Ferdinand_Ngoh_Ngoh_Ouest

Succession_Biya_Ferdinand_Ngoh_Ngoh_Ouest

Succession_Biya_Ferdinand_Ngoh_Ngoh_Ouest

Succession_Biya_Ferdinand_Ngoh_Ngoh_Ouest

REF: www.camerounweb.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.