‘Trop de bonnes choses se disent sur le BIR, je suis venu à Salak pour voir’

1
350

Des centaines de soldats se sont mobilisés pour accueillir le quadruple ballon d’or africain dès sa descente de l’avion.

Samuel Eto’o a beau être critiqué pour ses opinions politiques, sa présumée implication nocive dans la gestion du football camerounais, il reste qu’à chaque fois qu’il décide de faire une apparition publique, il est assailli par des centaines voire des milliers d’admirateurs qui n’ont pas oublié les prouesses qu’il a accomplies quand il était encore footballeur. Le même spectacle s’est produit ce mardi 26 janvier 2021 à Salak dans la région de l’Extrême-Nord, où est installé le quartier général du BIR.

Venu rendre visite aux populations vulnérables de cette région, échanger avec les jeunes des forces de défense et de sécurité engagés dans la défense du territoire et surtout distribuer des kits scolaires à 1500 jeunes élèves victimes de terrorisme, il a été accueilli comme une rock-star par des centaines d’éléments du BIR dès sa descente de l’avion. Chants, selfies et demandes d’autographe, c’est tout le monde qui voulait s’afficher avec le meilleur buteur de l’histoire de la CAN.

Malgré cette liesse populaire presque contagieuse, Samuel Eto’o a réussi à se frayer un chemin jusqu’à la tribune aménagée pour la circonstance. C’est depuis cette estrade qu’il a confié à des soldats séduits par sa prestance, les motifs réels de sa présence dans la région de l’Extrême-Nord et plus particulièrement au quartier général du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR).

«Trop de bonnes choses se disent sur le BIR, je suis venu à Salak pour voir de mes propres yeux. Croyez-moi, ce qui se dit est de loin inferieur à ce que je vois. Chaque camerounais devrait être fier de notre BIR. Merci les gars !», a-t-il déclaré.

Pour mémoire, Samuel Eto’o a toujours fait montre d’un intérêt particulier pour les causes humanitaires. On se rappelle qu’en avril 2020, au plus fort de la pandémie de coronavirus au Cameroun, l’ancien goleador camerounais avait décidé de distribuer via sa fondation, des kits sanitaires et alimentaires à 100 000 personnes réparties dans les villes de Douala, Yaoundé, Limbe, Buea .

 

1 COMMENT

  1. Je pense que c’est une bonne idée de Samuel Eto’o fils de soutenir les protecteurs de la nation merci papa Eto’o
    Je suis fan du BIR comme vous et je suis candidat au recrutement 2021

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.