Home Tags . . Actualités du monde – France – L’Expression

Tag: . . Actualités du monde – France – L’Expression

. . Ancien ministre d'État à la production culturelle et ancien président du Conseil national des arts et des lettres (Cnal) qui est aussi compositeur, musicologue, musicien et chef d'orchestrateur est enfin sorti de son silence! Et pour cause, après une retraite de plusieurs mois où il n'a fait que travailler, il faut souligner que Salim Dada vient de remettre au ministère de la Culture un «gros bloc» de plusieurs pages, une tâche longue et délicate.. Qui consiste, en fait, du premier rapport périodique sur la mise en œuvre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles en Algérie pendant la période 2015-2020. Dans cet entretien, il nous fournit quelques points forts sur le contenu, les fonctions et les objectifs de ce rapport, mais nous guide également vers les réalisations enregistrées au niveau juridique, comme le rapporte le nouveau Journal officiel où le rôle du Cnal qui se renforce à travers d'innombrables tâches a été. Enfin, il revient au fameux «statut de l'artiste» et à la nécessité d'agir dans ce sens pour répondre aux attentes des artistes. . . . Expression: «L'Etat algérien a soumis, par l'intermédiaire du ministère de la Culture et des Arts, son premier rapport périodique sur la mise en œuvre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles en Algérie pour la période 2015-2020. Ce rapport a vu la participation des directeurs du Ministère, des représentants d’autres ministères concernés par la culture, des représentants de la société civile, des artistes et des intellectuels à travers de larges consultations nationales et des ateliers périodiques auxquels il a participé.. Rapport d'expert de l'UNESCO, "communiqué de presse. Nous savons que vous avez été l'instigateur de ce rapport bien avant d'être nommé ministre d'État à la Production culturelle dans le premier gouvernement de Jerad. Un mot à ce sujet. . . Salim Dada: En effet, le 11 novembre, l'Algérie a officiellement remis son premier rapport périodique sur la mise en œuvre de la Convention UNESCO de 2005 pour la période 2015-2020, et a annoncé sa ratification de la convention du 26 février 2015 jusqu'à aujourd'hui.. C'est le premier du genre en Algérie et je suis fier d'accomplir ce travail. L'année dernière, j'ai été chargé de rédiger ce rapport juridique. À cette époque, j'étais président du Conseil national des arts et des lettres (Cnal), point focal de l'UNESCO en Algérie pour la convention de 2005.. Cependant, cette réalisation n'aurait pas eu lieu sans la participation active et morale de nombreux organismes et individus, à savoir le Ministère de la culture, l'UNESCO, l'Agence internationale suédoise pour le développement de la coopération à travers le programme AIDS II, le Conseil national des arts et des lettres (Cnal) et le Centre national de recherche en préhistoire, anthropologie et histoire. (Cnrpah), outre un comité de sélection composé de huit personnes expérimentées, des directeurs généraux du ministère de la Culture et une équipe nationale consultative d'une trentaine de personnes représentant les institutions encadrées, la société civile, les professionnels de la culture et divers ministères liés à la culture (travail, tourisme, éducation, Enseignement Supérieur, Finance, Jeunesse, Sports et Solidarité). Un calendrier serré et une méthodologie stricte ont été adoptés en septembre 2019, date de mon rendez-vous pour coordonner et préparer la préparation de ce rapport, afin que nous puissions considérer le sujet et définir le contenu de ce rapport.. , Département de collecte de données, et en général, rédige ce premier rapport d'Algérie sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. La soumission officielle de ce rapport, qui compte plus de 160 pages, se termine par 14 mois de travail. . En d'autres termes, que signifie «protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles»? Quelles sont ces expressions culturelles protégées et promues? Comment aux yeux de la loi? La convention de 2005 a été enregistrée en octobre 2005 lors de la 33e Conférence générale de l'UNESCO. Il s'agit d'un instrument juridique international - ratifié par 148 pays et l'Union européenne - qui soutient les gouvernements et la société civile dans leurs efforts pour mettre en place des systèmes de gestion durable de la culture, en particulier par le développement, la mise en œuvre, des politiques et des mesures pour soutenir la création, la distribution et l'accès aux biens et services culturels.. La Convention de 2005 reconnaît la nature spécifique de la culture comme un facteur important de développement économique et social et garantit aux artistes, aux professionnels de la culture, aux praticiens et aux citoyens du monde entier la possibilité de créer, produire, diffuser / publier et profiter. Un large éventail d'activités, de biens et de services culturels, y compris les leurs. De nombreux aspects qui reflètent les intérêts de l'État algérien et de la société algérienne envers les expressions culturelles de notre pays, qui incluent, outre la culture et l'art, des secteurs très divers tels que le commerce, la finance, l'emploi, les affaires sociales, les communications, l'éducation, le développement humain, les statistiques, la planification, etc.. . Par conséquent, toutes les expressions culturelles sont protégées au titre de cette convention, qu'elles soient du type de savoirs traditionnels ou artistiques ou des industries créatives; C'est le contenu culturel inhérent à ces différentes expressions qui leur confère le statut d'expressions culturelles présentées sous forme de contenu culturel ou de services culturels.. L'un des objectifs de cet accord est de créer les conditions permettant aux cultures de s'épanouir et d'interagir librement d'une manière qui s'enrichit mutuellement, ainsi que de stimuler l'interaction culturelle afin de développer l'interaction culturelle dans l'esprit de construire des ponts entre les peuples.. En tant qu'expert en gestion culturelle, pensez-vous qu'il y a des choses à améliorer? Oui bien sûr, on peut toujours faire mieux. Une fois que nous avons ce rapport, il nous permet vraiment d'éviter l'absolutisme en brossant un tableau noir ou rose de l'état de la culture dans notre pays.. . Les choses sont plus subtiles et nécessitent une lecture objective, sans compromis et sans fioritures des idées reçues. Nous devons écrire, quantifier, obtenir des statistiques, évaluer nos politiques et modèles de travail, et confirmer les actions pertinentes, avant de porter des jugements précieux ou de faire des critiques hâtives, voire de prendre des décisions sans avoir une vision claire et microscopique de l'état de la culture, de l'artiste et de la créativité dans notre pays.. Comme l'expérience l'a montré, les rapports périodiques ont constitué un tournant dans certains pays et ont permis l'adoption formelle de certaines procédures et approches, étant donné que la rédaction du rapport a permis de rapprocher les ministères concernés par la culture et que la publication permet au pays d'échanger leurs expériences et de constituer une base de données sur la plateforme numérique de la Convention de 2005. En Algérie, depuis septembre 2019, nous avons organisé plusieurs consultations nationales multi-acteurs, des ateliers de renforcement des capacités, des réunions de brainstorming, de rassemblement et de rédaction, afin de préparer ce rapport.. . Par conséquent, ce rapport consiste en un inventaire objectif et non exhaustif des politiques culturelles et des réalisations réelles dans la mise en œuvre de l'Accord de 2005 qui ont été observées en Algérie entre 2015 et 2020.. . Les procédures et mesures institutionnelles, en plus des initiatives civiques et indépendantes présentées dans ce rapport, ont été soigneusement étudiées et choisies en termes de qualité, d'importance, d'adéquation, de pragmatisme, d'innovation, de durabilité, d'impact national et international.. . Ce sont des exemples qui, selon nous, méritent d'être étudiés dans le cadre de la préparation du "Rapport mondial 2022" pour la Convention de 2005. . Dans le Nouveau Journal Officiel d'octobre, plusieurs articles sont venus souligner le rôle du Conseil National des Arts et des Lettres dont vous étiez également président et dont vous étiez au courant.. . Que pensez-vous exactement, est toujours une source de fierté égoïste parce que J. La loi n ° 61 a été publiée le 10 octobre 2020 pour modifier et compléter le décret exécutif n ° 11-209 concernant la création, l'organisation et le fonctionnement du Conseil national. . C'est une revue que j'ai lancée l'année dernière alors que j'étais au conseil d'administration pour régulariser le statut juridique de près de 11 000 «cartes d'artiste».. . »Délivrée par Cnal depuis 2014 et qui n'a jusqu'à présent pas de base légale clarifiant les conditions d'octroi de cette carte, confirmant la capacité de Cnal à la délivrer et déterminant sa durée de validité. . Tous ces défauts ont finalement été corrigés à travers ce dernier texte de loi, et la nouvelle équipe du conseil va désormais pouvoir procéder à l'émission de nouvelles cartes d'artistes, régulières et sous la désignation des professions artistiques des arts et des lettres que nous avons créées l'année dernière et qui bénéficient également d'une reconnaissance légale depuis la publication du décret exécutif. Publication mentionnée n ° 20-287 dans J. Oh mentionné ci-dessus. Par conséquent, ce sont des réalisations très importantes sur la voie de l'amélioration du statut social et professionnel de l'artiste algérien et de la reconnaissance de sa profession.. . Ce sont de bons combats à gagner avant de commencer la grande guerre pour le statut d'artiste. . Il n'y a aucune mention ici de "niche d'artiste" qui prend du temps à sortir selon vous. . Pourquoi faut-il tant d'années pour résoudre la question du «statut d'artiste»? Il faut se rappeler qu'en Algérie il y a environ 11. Un millier d'artistes sont répertoriés sur Cnal depuis 2014, seuls 9% d'entre eux sont des femmes et moins d'un quart de ces artistes exercent l'art comme métier principal.. L'Onda compte près de 20000 auteurs ou artistes. Il est clair que la création du Conseil national des arts et des lettres en 2011 a contribué à améliorer le statut social et professionnel de l'artiste par la réflexion, les statistiques et les droits sociaux accordés à la «carte d'artiste».. . Cependant, le harcèlement lié à la formation artistique, à la reconnaissance des professions artistiques et au statut juridique des artistes et des techniciens, continue et freine le développement et la professionnalisation de ces acteurs culturels.. . La valorisation des acteurs culturels, l'amélioration de leur statut social et professionnel, la mise à disposition d'espaces pour les artistes et créateurs dans les zones industrielles arides, et la promotion de la diversité des expressions culturelles et de la créativité sont des mesures urgentes qui répondent aux aspirations sociales et professionnelles du secteur culturel actuel en Algérie. Le constat est là, la demande des artistes aussi, les idées ne manquent pas, et le grand travail a déjà été fait à travers la réunion ministérielle (2014), les séminaires Cnal (2019), les consultations des ministères d'État. (2020), les trois éditions de «RésiliAr» en Algérie en partenariat avec l'UNESCO (mai 2020), et maintenant, ce rapport sur la Convention de 2005 qui comprend plusieurs parties dédiées aux réalisations et insuffisances relevées dans le cas. Pour l'artiste algérien. La prochaine étape, à mon avis, consiste à préparer un projet de loi-cadre sur le statut et le statut de l'artiste, que les artistes eux-mêmes ont discuté et approuvé en recourant aux organisations de la société civile concernées.. Puis le faire passer par les canaux juridiques et institutionnels applicables afin d'adopter et de publier la loi-cadre précitée qui traite des relations de travail dans la communauté artistique et des conditions sociales et professionnelles des artistes..

Latest news

<> KANKAN BOYS ou HAPPY qui est le véritable auteur du son de...

https://youtu.be/5V4qHr3uvXQ C’est un nouveau « mboléman » qui entre sur la scène showbiz de ce mouvement parti des ghettos de Yaoundé et qui continue de...

La Centrafrique se dote d’un scanner et d’un centre d’hémodialyse, l’expertise camerounaise mis en...

La République centrafricaine met en place un centre d'hémodialyse et un centre d'imagerie médicale, avec notamment un scanner. Une bonne première pour le pays, qui vise à améliorer les soins de santé.

Marche pour la paix : Apres sa libération, Découvrez pourquoi le Père Ludovic Lado...

Le prêtre jésuite se dit prêt à y abandonner sa vie si nécessaire.

Les plus lus en ce moment

Découvrez combien le plus grand prostitué d’Afrique demande pour coucher avec une femme; (VIDEO)

La plus grande prostituée ''masculin" d'Afrique a parlé dans une interview avec BBC News. On lui a posé quelques questions sur son travail de prostituée....

Voici le dernier message vocal de Diego Maradona révélé – et c’est trop émouvant

La légende décédée a laissé un message pour le nouveau partenaire de son ex-petite amie. Diego lui a demandé de prendre soin d'elle-même et de...

Tusquets: « Le Barça pourrait envisager de signer Neymar s’il vient gratuitement » découvrez la réaction...

Carles Tusquets n'exclut pas que le club rejoigne Neymar. Cependant, le Brésilien ne peut signer gratuitement que si le nouveau président n'a pas les poches...

La faiblesse sexuelle : voici 10 facteurs à ne pas négliger qui rendent un...

La faiblesse sexuelle répond à l'impossibilité ou à la difficulté de l'homme à avoir des relations appropriées avec son épouse. Bref, c'est un problème...

Panique à Etoudi: un Mouvement de Libération du Cameroun en gestation à la frontière...

Un document secret divulgué par la diplomatie camerounaise fait état de l'établissement d'un mouvement rebelle à la frontière du Cameroun avec la République centrafricaine.